Aller au contenu principal

ATTENTION - Les fraudeurs continuent
de se faire passer pour des agents d’application
de la loi de la FCNB. Renseignez-vous.

Image
Une jeune femme tenant la main d’une femme plus âgée.

Suis-je vulnérable à la fraude et aux escroqueries?

19 min lecture

À un moment donné dans sa vie, chaque personne finit par se trouver dans une situation de vulnérabilité. Cela pourrait être en raison d’une maladie, qu’il s’agisse de la vôtre ou de celle d’un proche, de la rupture d’un mariage ou du décès d’un être cher. Les escrocs ciblent les personnes en situation de vulnérabilité et jouent sur leurs émotions pour les exploiter. En 2021, les gens du Nouveau-Brunswick ont déclaré avoir perdu plus de 4,2 millions de dollars à cause de fraudes et d’escroqueries

Le stress, la fatigue, l’isolement et même un excès de confiance sont des facteurs qui peuvent empêcher une personne de se rendre compte qu’on profite d’elle. Pour éviter la fraude et les escroqueries, il est important de comprendre les circonstances qui rendent une personne vulnérable, les risques auxquels elle est exposée, ainsi que les moyens de se protéger dans une telle situation.  

Quand une personne est-elle vulnérable?

Ce sont les circonstances, et non l’âge ou toute autre caractéristique personnelle, qui rendent une personne vulnérable. 

Une personne en situation de vulnérabilité pourrait être :  

  • Une personne qui vient d’avoir un bébé et, de ce fait, manque de sommeil, se sent isolée à la maison ou souffre de dépression post-partum.
  • Une personne qui a perdu son emploi et est en détresse émotionnelle ou financière.
  • Une personne qui vient d’apprendre qu’un être cher est atteint d’une maladie en phase terminale.
  • Une personne isolée de ses amis et de sa famille en raison d’une perte de mobilité subite ou d’une crise sanitaire.

Avec l’âge, la probabilité de se trouver dans une situation de vulnérabilité s’accroit, d’autant plus que notre capacité à assumer des risques financiers peut diminuer.  

Les gens à la retraite qui ne travaillent plus et ont un revenu fixe peuvent avoir de la difficulté à se remettre d’une perte financière importante. En apprenant à reconnaitre les situations dans lesquelles vous pourriez être vulnérable, vous serez capable de mieux vous protéger contre la fraude et l’exploitation financière. 

Une autre manière de protéger son argent est de se renseigner sur les formes d’escroqueries courantes. En 2021, des personnes vieillissantes du Nouveau-Brunswick ont signalé avoir perdu presque 2 millions de dollars à cause de fraudes ou d’escroqueries, ce qui constitue près de la moitié des pertes de 4,2 millions de dollars signalées par les gens de la province. Le total réel des pertes est sans doute bien plus élevé, puisqu’on estime que seulement 5 % des gens signalent les fraudes et les escroqueries.  

Voici cinq formes de fraudes courantes qui visent la population vieillissante du Nouveau-Brunswick. 

Arnaque de soutien technique

Un faible niveau de compétences en informatique et de familiarité avec la technologie peut rendre une personne plus vulnérable aux arnaques de soutien technique. Lorsque nous recevons un appel du « soutien technique de Microsoft », il peut être difficile de déterminer s’il s’agit d’un appel légitime, mais parfois nous hésitons quand même à demander l’avis d’un ami ou d’un membre de la famille. Si une personne vous appelle et affirme qu’elle doit vous fournir des services de soutien technique parce que votre ordinateur a un problème, raccrochez immédiatement.  

Fraude liée à l’investissement

En 2021, la fraude liée à l’investissement se classait au premier rang des types de fraudes signalées au Centre antifraude du Canada (CAFC). Au Nouveau-Brunswick, les personnes âgées ont signalé avoir perdu plus de 1,2 million de dollars en raison de la fraude liée à l’investissement, ce qui constitue un bond de 860 % en seulement deux ans. 

La popularité des placements non traditionnels, tels que les cryptomonnaies, a contribué à l’augmentation des escroqueries, puisque beaucoup de gens sont influencés par cette tendance, mais ont de la difficulté à comprendre la technologie sur laquelle reposent les monnaies numériques. Les escrocs profitent du fait que leurs victimes potentielles ont peur de rater une occasion pour les convaincre d’accepter rapidement une offre à durée limitée ou qui promet des rendements élevés et des risques faibles.  

De plus, la fraude liée au remboursement est en hausse. Ce type de fraude survient lorsque le même fraudeur qui a vendu un faux produit d’investissement, comme des faux cryptoactifs, contacte la victime en se faisant passer pour un représentant d’une entreprise réputée ou des forces de l’ordre, et prétend pouvoir aider la victime à récupérer l’argent qu’elle avait investi au départ. Toutefois, il ne s’agit que d’une tentative de voler encore plus d’argent.  

Apprenez-en plus au sujet de la montée des cas de fraude liée aux cryptomonnaies.  

Arnaque des grands-parents ou stratagème du besoin d’argent urgent 

Il s’agit d’un type d’escroquerie où un fraudeur appelle une victime potentielle en se faisant passer pour un membre de sa famille (souvent un petit-enfant). Le fraudeur affirme qu’il est en difficulté (par exemple, qu’il est en prison) et a besoin qu’on lui envoie de l’argent ou des cartes-cadeaux, mais que cela doit rester un secret pour qu’il n’ait pas d’ennuis avec ses parents. Au Nouveau-Brunswick, 18 personnes ont signalé avoir perdu plus de 260 000 $ en 2021 à cause de ce type de fraude. 

Fraude de services

Lorsqu’une personne cogne à votre porte et affirme représenter une entreprise réputée, il est tentant de discuter avec elle, surtout s’il s’agit d’une personne amicale, avec laquelle il est facile de parler et qu’elle vous propose une offre alléchante. La vente à domicile est une activité qui nécessite un permis au Nouveau-Brunswick et les gens qui viennent à votre porte doivent être en mesure de vous montrer leur permis lorsque vous leur demandez de le faire. Malgré le fait que nous essayons de réglementer la vente à domicile, des escroqueries peuvent se produire dans certaines situations.  

En 2021, des personnes âgées du Nouveau-Brunswick ont signalé 41 cas de fraude de service ou de fraude liée à la vente à domicile au CAFC. Souvent, dans les cas de fraude liée à la vente à domicile, une personne vend des produits ou des services à prix réduit, tels que des services de réparation de maison ou de scellage d’entrée, ou des systèmes de chauffage. Toutefois, après avoir payé, le consommateur obtient des produits ou des services de mauvaise qualité ou il n’obtient rien du tout. Méfiez-vous des contrats vagues et des techniques de vente dynamiques. Un fraudeur peut profiter du fait qu’un client potentiel est seul pour le pousser à accepter une offre à durée limitée.  

Prenez le temps de confirmer que la personne qui se trouve à votre porte est bel et bien un fournisseur de service légitime et demandez à voir son permis avant de lui remettre votre argent ou de signer un contrat. Assurez-vous que le permis n’est pas expiré, que le vendeur représente l’entreprise indiquée sur le permis et que ce dernier a été signé par la directrice des Services à la consommation ainsi que le vendeur. Demandez des références d’emplois précédents et, si possible, faites des recherches sur l’entreprise pour savoir si sa réputation est bonne. 

Stratagème de rencontre 

De nombreuses personnes ont recours à des sites de rencontre pour trouver des gens avec qui elles ont des intérêts communs. Cependant, les escrocs volent des photos et se servent de sites de rencontre ainsi que des médias sociaux pour attirer des victimes potentielles et les pousser à leur envoyer de l’argent pour toutes sortes de raisons. En 2021, des personnes âgées du Canada ont signalé avoir perdu plus de 19 millions de dollars à cause de stratagèmes de rencontre. Dans ce type d’escroquerie, le fraudeur gagne la confiance de la victime à l’aide de marques d’affection. Le fraudeur communique avec la victime par téléphone, par appels vidéo ou par courriel pendant des mois. Il entretient une relation avec celle-ci et devient son compagnon dans le but de gagner sa confiance. Habituellement, le fraudeur prétend travailler dans une entreprise lucrative à l’étranger. Au bout d’un certain temps, il finit par demander de rencontrer la victime en personne. C’est à ce moment-là qu’il informe la victime qu’il n’a pas les moyens de se rendre jusqu’à elle et demande de l’argent pour couvrir les coûts du voyage. Dans d’autres cas, le fraudeur affirme qu’il est aux prises avec une urgence médicale parce qu’un membre de sa famille est malade, et demande de l’argent pour payer les frais médicaux. 

Pour en apprendre davantage sur les fraudes et les escroqueries qui se produisent au Nouveau-Brunswick, consultez la base de données sur les fraudes et les escroqueries à FCNB.ca.

© 2022 Commission des services financiers et des services aux consommateurs.