Aller au contenu principal

ATTENTION - Les fraudeurs continuent
de se faire passer pour des agents d’application
de la loi de la FCNB. Renseignez-vous.

Image
Pluie de pièces d’or ornées du symbole du bitcoin.

Attention : Les arnaques aux cryptomonnaies sont en hausse

17 min lecture

Les fraudeurs jouent souvent sur les émotions pour tromper les gens, par exemple en leur faisant craindre de rater une occasion en or. Comme les cryptomonnaies suscitent l’engouement dans les médias et sur le Web, il n’est pas surprenant que les escrocs le constatent et tentent de tirer profit de l’intérêt des investisseurs pour les monnaies numériques. 

La cryptomonnaie est une monnaie virtuelle créée comme une solution de remplacement à la monnaie fiduciaire. Elle n’a pas de valeur intrinsèque et n’a pas cours légal au Canada; sa valeur perçue est largement fondée sur l’offre et la demande du marché. La première cryptomonnaie, Bitcoin, a été lancée en 2007, et il en existe maintenant des milliers d’autres. Toutefois, ce n’est qu’en 2021 que la première plateforme de négociation de cryptoactifs a été inscrite légalement au Canada. Aujourd’hui, la liste de plateformes inscrites continue à s’allonger, puisque de plus en plus d’entreprises cherchent à s’inscrire.  

Malheureusement, un grand nombre de plateformes non inscrites et de faux sites Web imitent des entreprises légitimes pour escroquer les gens. En 2021, les gens du Nouveau-Brunswick ont signalé avoir perdu 1,9 million de dollars seulement à cause de fraudes liées à l’investissement. 

La meilleure manière de vous protéger d’une escroquerie est d’apprendre à reconnaitre les signaux d’alerte et les tactiques employées par les escrocs pour attirer les gens à leur fausse plateforme de négociation de cryptoactifs en ligne. Voici les principales fraudes liées aux cryptomonnaies que vous devriez connaitre :

Les faux sites Web

Les escrocs guident les gens vers de faux sites Web d’investissements dans la cryptomonnaie, conçus pour ressembler à ceux de plateformes de négociation enregistrées ou de sociétés de placements. Les escrocs se servent de publicités ciblées en ligne (comme les fenêtres contextuelles) pour attirer les gens, et prétendent pouvoir garantir des rendements irréalistes grâce à des investissements peu risqués. Parfois, ces escrocs fournissent des documents d’allure authentique qui vous montrent votre rendement, et peuvent même vous permettre de réclamer vos « revenus » en petits montants pour vous encourager à investir encore plus d’argent. Cependant, si vous demandez de retirer vos fonds, vous perdrez soudainement le contact avec le fraudeur, il vous demandera plus d’argent, il vous dira que vous ne pouvez pas retirer de fonds à ce moment-là ou le site Web disparaitra. Faites votre propre recherche au sujet de la plateforme pour vous assurer que l’entreprise est inscrite et que le site Web est légitime, et évitez de cliquer sur un lien provenant d’une fenêtre publicitaire ou d’une communication non sollicitée. Vérifiez que l’entreprise est inscrite à l’aide du Moteur de recherche national de renseignements sur l'inscription

Les combines à la Ponzi

Les combines à la Ponzi sont souvent utilisées pour la fraude à l’investissement. Les individus sont recrutés à l’aide de publicités et de courriels promettant des rendements élevés en peu de temps. On leur demande de fournir de l’argent dès le départ, et les premiers investisseurs peuvent recevoir des revenus élevés assez rapidement sous forme de « chèques d’intérêts ». Ils sont souvent si ravis des résultats, qu’ils investissent plus d’argent, ou recrutent de nouveaux investisseurs parmi leurs amis et leur famille. Sauf que l’investissement n’existe pas. Les « chèques d’intérêts » proviennent de leur propre argent et des contributions des nouveaux investisseurs.  

La fraude par affinité 

La fraude par affinité est une autre forme de fraude qui se produit au Nouveau-Brunswick. Un escroc forme un lien de confiance avec vous, puis vous lance un discours publicitaire. Il établit habituellement le contact par l’entremise d’un groupe social, d’un organisme, des réseaux sociaux ou d’une communauté religieuse, et peut cultiver la relation pendant un certain temps. 

Les sites de rencontre 

Les fraudeurs se servent de plateformes, telles que des applications de rencontre, pour se faire passer pour quelqu’un d’autre et nouer une relation étroite avec vous. À l’aide de ces sites, ils tentent de gagner votre amitié et, une fois la relation établie, vous proposent une occasion d’investissement dans les cryptoactifs. Ils peuvent même vous fournir des instructions détaillées pour vous aider à « investir » de l’argent en ligne au moyen d’un faux site Web.  

Les médias sociaux 

Pour atteindre les gens sur les réseaux sociaux, les escrocs emploient souvent un stratagème qui consiste à pirater le compte de média social d’une personne, et, en se faisant passer pour un ami, vous convaincre d’investir dans les cryptoactifs. Ils prétendent avoir gagné beaucoup d’argent et que vous pourriez en faire autant. Habituellement, ils vous encouragent à agir vite avant que cette « offre spéciale » ne disparaisse. 

L’accès à distance 

Les fraudeurs peuvent vous appeler à la maison pour vous proposer une occasion d’investissement dans les cryptoactifs. Un fraudeur peut aussi prétendre être un représentant d’une entreprise réputée ou un membre des forces de l’ordre et essayer de vous convaincre qu’il peut vous aider à récupérer votre argent perdu dans une arnaque aux cryptoactifs qui n’a jamais existé. Dans ce genre de situation, le fraudeur convainc la victime de lui donner accès à son ordinateur à distance, et, par la même occasion, à ses renseignements personnels et financiers. 

Se faire passer pour un conseiller financier inscrit

Il arrive également que des escrocs prétendent être des conseillers financiers pour solliciter des investisseurs. Avant de vous départir de votre argent, vérifiez que le conseiller qui vous sollicite est inscrit en utilisant le Moteur de recherche national de renseignements sur l'inscription et assurez-vous qu’il s’agit réellement de la personne inscrite et non d’un individu qui se fait passer pour elle.  

Comment se protéger

Bien que les cryptomonnaies comme telles ne soient pas normalement considérées comme des valeurs mobilières et ne soient donc pas normalement assujetties à la législation sur les valeurs mobilières, les plateformes de négociation des cryptoactifs qui conservent le contrôle de cryptomonnaies au nom de leurs clients sont assujetties à la législation sur les valeurs mobilières et doivent être inscrites auprès de la FCNB. Avant d’investir, consultez la liste des plateformes de négociation de cryptoactifs inscrites au Nouveau-Brunswick. Si une personne inconnue vous sollicite, assurez-vous qu’elle ne se fait pas passer pour une personne inscrite. Assurez-vous de comprendre comment fonctionne l’investissement, ainsi que les frais et les risques qui y sont associés. Posez des questions et demandez une seconde opinion ou un avis professionnel si vous doutez de la légitimité de l’occasion d’investissement. Il est important de savoir qu’utiliser une plateforme de négociation inscrite peut aider à vous protéger contre la fraude, mais ne réduit pas la volatilité des investissements dans les cryptoactifs. Informez-vous des risques et faites des recherches approfondies avant de vous engager dans tout investissement, y compris les cryptomonnaies.  

Inscrivez-vous à notre service de nouvelles pour recevoir des alertes à la fraude et être au courant des fausses plateformes et des arnaques aux cryptomonnaies qui s’opèrent au Nouveau-Brunswick.

Comment signaler une arnaque à la cryptomonnaie 

Si vous croyez être victime d’une arnaque ou d’une tentative de fraude liées aux cryptomonnaies, signalez-la à la FCNB par téléphone ou par courriel au :

1-866-933-2222  

info@FCNB.ca 

Pour plus de renseignements au sujet des cryptoactifs et des cryptomonnaies, consultez le FCNB.ca.

© 2022 Commission des services financiers et des services aux consommateurs.