Aller au contenu principal

ATTENTION - Les fraudeurs continuent
de se faire passer pour des agents d’application
de la loi de la FCNB. Renseignez-vous.

Image
FCNB-PROTECTRETIREMENT bg

Protéger ses placements

Les personnes âgées sont parfois la cible de fraudes, d’escroqueries ou d’exploitation financière de la part de fraudeurs inconnus ou de personnes en qui elles ont confiance. C’est parce qu’elles possèdent généralement plus d’actifs et ont une plus grande valeur nette globale. Elles peuvent toucher une rente mensuelle ou avoir réglé la dette de certains actifs, comme un véhicule ou une maison. Ces facteurs accroissent la vulnérabilité de ce groupe démographique à cette forme d’exploitation.

 

Dans le cas de personnes qui préparent leur retraite, nombreuses sont celles qui sont encore financièrement responsables de leurs enfants à charge. D’autres sont aussi financièrement responsables de parents vieillissants. Devant ce constat, elles sont nombreuses à craindre de ne pas avoir assez d’argent pour profiter de leur retraite. Les escrocs exploitent cette crainte en promettant des placements à rendement élevé et à faible risque. Ces placements sont habituellement des produits à risque élevé qui ne conviennent pas aux personnes qui cherchent à protéger leur coussin à l’approche de la retraite — si le placement existe! D’une façon ou d’une autre, ce type de produits pourrait vous faire perdre une partie ou la totalité de votre argent. Bien souvent, les victimes voient leur plan de retraite s’effondrer parce qu’elles ont peu de temps pour se remettre des pertes.

La fraude en matière de placement est courante

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que les victimes de fraude sont souvent des personnes dépassant la cinquantaine qui ont une certaine connaissance de l’investissement. Les recherches montrent que les investisseurs chevronnés sont plus enclins que les autres à vouloir profiter de nouvelles possibilités de placement et à prendre des risques. Des recherches indiquent également que ces investisseurs sont plus susceptibles que les autres de prendre leurs propres décisions de placement, sans demander l’aide d’un conseiller financier. Les arnaqueurs savent manipuler les gens pour les amener à prendre de mauvaises décisions de placement. Ils sont passés maîtres dans l’art de la manipulation et réussissent souvent à tromper les investisseurs les plus avertis. En 2021, le Centre antifraude du Canada a signalé que les personnes âgées du Nouveau-Brunswick ont perdu 1,2 million de dollars en raison d’un placement frauduleux.

Au Nouveau-Brunswick, les vecteurs privilégiés par les fraudeurs pour aborder leurs victimes sont les médias sociaux, le courrier électronique, les amis, la famille ou les collègues. Un placement frauduleux peut présenter les caractéristiques suivantes :

  • On communique avec vous à l’improviste pour vous proposer un «excellent placement».
  • On vous promet un placement à rendement élevé ou garanti tout en étant à faible risque.
  • On vous presse d’agir rapidement.
  • La personne qui vend le placement réagit de façon négative lorsqu’on lui pose des questions, ou elle tarde à y répondre.

Les tactiques d’approche des fraudeurs

Les séminaires sur l’investissement : Les fraudeurs peuvent vous proposer des réunions d’information « gratuites » ou des présentations en ligne. Ces séminaires sont devenus un moyen très prisé de faire valoir certains placements. Les placements en soi ne sont pas nécessairement frauduleux, mais les risques qui y sont associés, souvent très élevés, peuvent ne pas vous convenir. Par ailleurs, les tactiques de vente employées lors de ces séminaires peuvent être douteuses et les gens sont souvent poussés à agir rapidement avant d’envisager les coûts ou les risques.

Les groupes d’affinité : La fraude visant les groupes d’affinité est un type d’escroquerie ayant pour cible des groupes tels que des regroupements religieux, des associations de gens d’affaires, des communautés ethniques, des associations de loisirs ou des groupes dans les médias sociaux. Le fraudeur peut faire partie du groupe ou connaître un de ses membres qu’il a peut-être recruté à son insu pour l’aider à mener son arnaque. Ces escroqueries sont souvent couronnées de succès parce que les gens sont peu portés à scruter les motifs des conseils provenant d’une connaissance.

Les médias sociaux et les sites de rencontres en ligne : Les fraudeurs n’hésitent pas à utiliser différentes tactiques ou des moyens technologiques pour approcher leurs victimes, comme des sites de rencontres ou des demandes d’amis sur d’autres sites de médias sociaux. Il s’agit d’une tendance croissante, où les escrocs cherchent à cultiver des relations en ligne pendant plusieurs semaines avant de recommander des placements au moyen d’un site Web frauduleux. Ou encore, ils peuvent pirater le compte de médias sociaux d’un ami et se faire passer pour l’ami pour gagner la confiance de sa victime avant de la convaincre d’une prétendue possibilité de placement.

Les escroqueries courantes

Les fraudeurs suivent les manchettes et créent souvent une arnaque autour d’un sujet d’actualité, comme l’or ou les métaux précieux, la cryptomonnaie, le pétrole et le gaz ou les technologies vertes. Posez toujours des questions sur le placement proposé avant de placer votre argent.

Les affaires de nature confidentielle ou exceptionnelle : Il arrive que des entreprises puissent vendre des valeurs mobilières sans avoir à déposer un prospectus. Même si la plupart des émetteurs se servent de cette exemption à bon escient, les fraudeurs, eux, tirent avantage de ce marché dispensé pour voler l’argent des investisseurs. Ils peuvent se faire passer pour des amis ou des entreprises légitimes afin de promouvoir une « bonne affaire » en mentionnant sa nature confidentielle ou exceptionnelle, et faire des promesses fausses ou trompeuses de rendements élevés à faible risque.

Le « vendeur » n’est pas inscrit auprès de la FCNB : Si la personne ou l’entreprise qui vend des valeurs mobilières ou offre des conseils à ce sujet n’est pas inscrite ou ne communique pas adéquatement toute l’information nécessaire aux investisseurs, l’opération de placement est illégale. Toutes les entreprises et personnes qui vendent des valeurs mobilières doivent être inscrites auprès de l’organisme de réglementation de la province ou du territoire où elles exercent leurs activités. Vérifiez toujours que la personne ou l’entreprise avec qui vous faites affaire est bien inscrite auprès de la FCNB avant de vous départir de votre argent.

Consultez la liste des permis, licences et inscriptions.

Ou communiquez avec la FCNB.

Consultez notre site Web pour en savoir davantage sur les fraudes et les escroqueries ou pour télécharger une liste d’indices utiles pour repérer les placements frauduleux.

© 2022 Commission des services financiers et des services aux consommateurs.